Blog Société et autres

Agir en primitif et prévoir en stratège

27 août 2020

Agir seulement quand cela nous concerne? Et quand cela ne nous concerne pas, rester inactifs? Négatif!


Nous ne devons pas attendre d’être concernés pour agir avec les autres. Chaque fois que la cause est noble, vise la justice ou le bien-être communautaire, nous devons agir. Et pourquoi?


Martin Niëmoller nous l’apprend de la plus belle des manières:


<<Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce-que je ne suis pas communiste.


Quand ils sont venus chercher les juifs, je n’ai pas protesté parce-que je ne suis pas juif.


Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce-que je ne suis pas catholique.


Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester.>>

Nous devons agir avec les autres. Nous devons accompagner les autres dans ce qu’ils font de nobles. Toute bonne cause mérite d’être défendue. N’attendons pas d’être touché directement pour agir. Les causes défendues, n’ont pas besoin de venir de nous pour mériter notre soutien et notre implication. En laissant les autres avec leur cause aussi juste, aussi noble ou d’impact communautaire, nous risquons de nous retrouver seul sans défense à notre tour, dans nos propres luttes, quand nous aurons besoin des autres pour triompher. Et pour cause, ils ne seront plus là. Notre silence aura condamné leur avenir et la notre aussi.


Agissons chaque fois qu’il est utile et nécessaire.
Pour paraphraser René Char dansFeuillets d’Hypnos (1946), Agissez en primitifs et prévoyez en stratège.

Partager :